top of page
Chateau Chariot
Chateau Chariot

Château Chariot est une création musicale du compositeur Sacha Bernardson, en collaboration avec la musicienne harpiste Elise Esther.

 

La performance s’articule autour du concept des siestes sonores, avec une installation bruitiste immersive, les deux artistes façonnent des mélopés soporatives avec des matières sonores célestes. Des mélodies vocales et des séquences à la harpe s’étendent à travers un voile d’effets diligent, sur des tapis de drones digitaux, le tout tinté de bols de cristal, de cloches, d’autoharpe et de flute.  

L’installation sonore qui enrobe la performance nous emmène parfois dans la coque d’un bateau en bois qui vogue sur l’océan, au sommet d’un arbre un matin de printemps, ou au bord d’un feu au milieu de l’hiver. Le Château Chariot est une référence au livre de Thomas Malory « La Morte d’Arthur », une collection de récits qui va constituer l’une des principales références aux chroniques arthuriennes. Chariot y est évoqué comme le château de Morgane la Fée, prison de Lancelot aux allures de forteresse étrange.

Chateau Chariot - harp
Sacha Bernardson et Elise Esther - Chateau Chariot.jpg

Elise Esther est pianiste classique depuis son plus jeune âge, formée au conservatoire de Dunkerque et de Roubaix.

 

Elle se passionne par la suite pour la harpe celtique et créé un spectacle qu'elle produit en tant qu'artiste de la cité de Carcassonne. Elle y découvre la musique médiévale, la musique sud-américaine et la musique celtique traditionnelle, qui vont nourrir sa créativité. Passionnée par les arts de rue, elle développe ce spectacle partout en France durant 4 ans dans des lieux historiques tels que Rocamadour, Sarlat-La-Canedat, Collioure...

 

Elise Esther a toujours été animé par un besoin profond de liberté, et ses deux albums qu'elle a entièrement composé et auto-produit signent un combat pour la musique libre: libre d'expression, d'émotion, de mouvement.

 

Elle développe ses projets musicaux et se professionnalise en déménageant à Toulouse en 2018. Elle participe à plusieurs formations en duo (harpe/violoncelle, harpe/guitare) ou en trio.

 

Créative et artiste complète, elle a entièrement composé et auto-produit deux albums instrumentaux, créant un univers personnel et intimiste. Actuellement Elise travaille sur deux nouveaux albums: un album de compositions harpe/voix et un album d'improvisations libres en harpe solo.

Chateau Chariot - plan de scène.png

Dans le vaste monde de la musique, Sacha est un collectionneur et porte beaucoup d’affection aux musiques méditatives : les drones indiens, l’ambient new-age des années 70 et l’actuel mouvement des musiques sereines californiennes ne tarissent jamais sa curiosité.

 

Au détour de projets pops, de musiques de films et de spectacles, Sacha s’offre un espace contemplatif à la dramaturgie céleste.

 

Ce projet s’articule autour d’improvisations vocales, filtrées à travers une multitude d’effets. Des sons de la nature, des nappes synthétiques et des apparitions d’instruments à corde, harpes ou autoharpes, ainsi que des bols en cristal qui dessinent un paysage onirique et flou.

 

En prestation, Château Chariot n’est pas tout à fait un concert ; c’est une performance à la narration proche des contes de fées, qui invite à une douce somnolence. 

Chateau Chariot - joueuse de harpe.png

Sur scène : Sacha est équipé d’une table avec un clavier et un contrôleur midi, un laptop et un micro pour la voix.

 

Également, une autoharpe, des cloches et 8 bols de cristal. Elise est équipé d’un micro pour la voix, une harpe celtique et une flute traversière.

 

Les instruments et les voix sont amplifiés par une carte son connectée au lap top, pour sorties : deux enceintes monitorings.

 

Dans la salle sont répartis 6 petits boitiers Bluetooth équipés de leurs propres lecteurs audio, pour diffuser le design sonore tout au long de la performance.

 

Tout cet équipement fait parti du dispositif, toute l’installation est autonome, y compris les câbles.

 

Dans certains cas, il peut être demandé de mettre à dispositions des enceintes et des éléments de décor.

 

Par exemple, des tapis disposés entre les deux artistes et dans l’espace, pour permettre à l’auditoire de s’allonger, peut-être même un lit pour la mise en scène. A disposition, une table et des rallonges électriques sont indispensables.

bottom of page